5 astuces pour un tour du monde réussi

par Charlène
2 minutes de lecture

Faire le tour du monde. Partir à la découverte d’autres cultures, seul, en couple ou en famille… ça vous fait rêver ? Comme on vous comprend ! Les années passent mais notre tour de l’Asie du Sud Est et de l’Australie en backpack, reste un de nos plus beaux souvenirs. À tel point que nous songeons à renouveler l’expérience dans quelques temps, avec nos enfants.

Alors justement, comment se préparer et faire de son tour du monde une expérience inoubliable ? Bien sûr chaque voyage est unique mais un peu d’anticipation rendra l’aventure encore plus intense. Dans le cadre d’un partenariat avec le guide pour voyageurs de l’agence de voyage en ligne Opodo, nous vous livrons quelque conseils pour vivre votre tour du monde le plus sereinement possible. 

Choisir son assurance voyage

Dans la série des sujets récurrents j’ai nommé : les assurances voyage ! Véritable casse-tête, on se demande même si cela vaut le coup d’investir. Et pourtant ! C’est absolument indispensable ! L’idéal est de choisir son assurance en fonction des pays que vous allez visiter et du type de voyage que vous allez mener. Un départ en sac à dos, un PVT ou une expatriation n’engendreront pas les mêmes besoins.

De la même manière, se faire soigner en Thaïlande ou aux Etats-Unis ne coûte pas du tout le même prix !

Pour notre part, nous avions combiné l’assurance de notre carte bleue Gold puis celle de notre assurance habitation. Il semblerait que cette opération soit devenue plus onéreuse. Sachez en tout cas que votre carte bancaire vous couvre vous et votre conjoint les 3 premiers mois de votre séjour à l’étranger. Et si vous vous dites : “pfff, on sera prudent”, n’oubliez pas que vous ne savez pas ce que l’avenir vous réserve.

Nous avons été bien contents de pouvoir compter dessus quand Nico a été malade au fin fond du Laos...

Voyager léger

Oui, ça va vous faire bizarre, mais vous ne pourrez pas emporter toute votre garde robe dans votre sac ! Et même les produits de première nécessité type savon, shampoings, crème solaire etc. pourront être achetés sur place, au fur et à mesure de vos pérégrinations.

Nos sacs à dos pesaient 13 et 15 kg à notre départ. Nous avions choisi les vêtements et équipements les plus légers possibles. Par exemple :

  • Serviettes en microfibre (séchage ultra rapide et poids ultra light)
  • Pain de savon
  • Softshell pliable (en mode K-Way)
  • Etc.

L’équipement de camping pour l’Australie a été acheté sur place et laissé à notre départ. Mais vous pouvez aussi le revendre via des sites de petites annonces.

Anticiper les grands évènements locaux

Cela a deux vertus :

  • Pouvoir en être !
  • Anticiper les logements

Si vous voyagez en Asie par exemple, vous pouvez la plupart du temps arriver le jour même et trouver une chambre dans une guesthouse. Néanmoins, en période de festivités, les choses se compliquent.  Beaucoup d’hébergements sont complets. Il serait dommage de vous retrouver à la rue par manque d’anticipation.

Pour connaître les évènements ou festivals des lieux que vous visitez, vous pouvez vous reporter au guide du voyageur créé par Opodo par exemple. Vous y trouverez de nombreuses informations pratiques pour ne rien rater.

Rester spontané

Prévoir c’est bien, mais souvent les meilleurs moments sont le fruit du hasard. N’ayez pas peur de dévier du plan. S’arrêter en chemin, changer de destination, c’est aussi ça le voyage ! L’unique mise en garde que nous pourrions apporter à cela serait bien sûr une question de sécurité.

Il nous semble important de connaître un minimum les zones “chaudes” où il ne fait pas bon être un voyageur perdu. Lorsque nous sommes allés à Buenos Aires par exemple, nous avons été heureux de savoir à l’avance quels coins éviter. Le voyage aurait pu mal tourner. En plus j’étais enceinte, ça aurait été dommage !

Prendre son temps

Cela peut paraître bête mais voyager autour du monde n’est pas toujours reposant. Stimulant oui. Relaxant pas vraiment. Gérer les déplacements fréquents, les heures de bus inconfortables, les négociations, etc. Défaire et refaire son sac tous les jours ou presque est épuisant.

Le réflexe naturel est bien sûr de se dire : “on ne le referra peut-être jamais, il faut en voir le plus possible”. Mais si nous pouvons vous donner un conseil, c’est bien celui là : moins mais mieux, c’est bien aussi. À Bali, nous avons séjourné 3 semaines au même endroit, en rayonnant à notre rythme. Cela reste un des moments forts de notre périple. Sans l’ombre d’un doute !

Nous espérons que ces conseils vous aideront à aborder votre périple avec sérénité ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire et à consulter le guide du voyageur ! À très vite !

♥ Ne perdez pas cet article ! Épinglez-le ! ♥

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More